Infirmier

L’infirmier réalise des actes destinés à maintenir ou à restaurer la santé d’un patient, en établissement ou service médico-social, à l’hôpital ou à domicile.

Missions

 L’infirmier – qui est le plus souvent une infirmière, ce métier étant très largement féminisé (à près de 90 %) – accomplit différents actes de soin, à son initiative ou suivant les prescriptions du médecin : administration de médicaments, pansements, prélèvements, prise de tension, injections…

 Il s’assure aussi de la prise en charge administrative de la personne et participe à la mise à jour de son dossier médical ; il informe et accompagne le patient et sa famille.

 Intéressant, utile et valorisant, le métier d’infirmier peut aussi être éprouvant, physiquement et psychologiquement, en raison de conditions de travail contraignantes – travail de nuit, le week-end et les jours fériés – et de la confrontation à la souffrance, voire au décès de ses patients. 

Où travaillent les infirmiers ?

L’infirmier ou l’infirmière ne travaille pas seulement à l’hôpital ou en clinique mais peut aussi exercer dans un établissement ou service social ou médico-social (ESSMS) ou en libéral.

 Dans le secteur social et médico-social, ce professionnel peut être présent dans les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad), par exemple, mais aussi dans les résidences services, dans les services de soins infirmiers à domicile (Ssiad), dans les instituts médico-éducatifs (IME), dans les maisons d’accueil spécialisées (MAS) ou les foyers d’accueil médicalisé (FAM), etc.

Compétences

Savoir être  et qualités

Savoir créer une relation de confiance avec le patient et son entourage.

Écoute, analyse et communication  avec des personnes agitées, des personnes angoissées, choquées de façon globale et individualisée

Rigueur et procédure (prescriptions médicales, des règles d’hygiène, des transmissions d’information).
Résistance physique et psychologique

Comment devenir infirmier ?

 Pour exercer ce métier, il faut être titulaire du diplôme d’Etat d’infirmier (d’où l’expression employée couramment de « IDE » pour « infirmier diplômé d’Etat »).

Niveau licence dans le cadre du cursus LMD (licence, master, doctorat), ce diplôme s’obtient au terme de trois ans d’études en institut de formation en soins infirmiers (Ifsi).

Les candidats, inscrits sur Parcoursup, seront sélectionnés sur dossier.

Les aides-soignants et les auxiliaires de puériculture conservent une voie d’accès spécifique au titre de la promotion professionnelle.

Quelles évolutions possibles ?

Plusieurs spécialisations permettent à l’infirmier d’évoluer dans sa profession et de découvrir d’autres missions : infirmier-anesthésiste, infirmier de bloc opératoire, puéricultrice, infirmier en pratique avancée

 Après quelques années de pratique et une formation de cadre de santé, il peut évoluer vers des fonctions d’encadrement de service ou de formateur en institut de formation.
Après 2 ans passés en milieu hospitalier, l’infirmier peut également exercer dans le secteur libéral.

Un infirmier peut être salarié dans des centres de santé, des entreprises, des écoles ou des associations humanitaires…

Plus d’infos

Voir les infos sur le site du Ministère de la Solidarité et de la Santé